On a appris ces jours-ci que le Tchad a déposé une demande d’adhésion à la zone CEDEAO. C’est le premier pays de la zone CEMAC qui manifeste la volonté de se positionner hors CEMAC. Le Tchad qui est, aujourd’hui, un pays en faillite, en banqueroute, prend des initiatives sans préparation et réflexion. Les pays comme le Maroc, la Tunisie ont demandé à faire partie de cet espace qui a confirmé sa bonne tenue économique, qui a initié un cadre juridique et des réformes avec succès. En plus, ces pays ont une économie dynamique et veulent obtenir des parts de marché pour leurs entreprises en pleine expansion sur le Continent africain. Et le Tchad ? À N’Djamena, on laisse entendre que comme il y a, des rumeurs de dévaluation du FCFA pour la zone CEMAC, c’est mieux de voir ailleurs. C’est un peu court, non ?

 

Tchadanthropus-tribune avec Zoomtchad

2154 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article