Le Président de la République Démocratique du Congo et facilitateur de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) pour la transition au Tchad, FÉLIX ANTOINE TCHISEKEDI TSHILOMBO est depuis ce matin à N’Djaména pour une visite de travail de 48 heures. Juste après son arrivée, il a été reçu au Palais Toumaï par le Président de Transition, Président de la République, Chef de l’Etat, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO avec qui il a eu un tête à tête.

 

C’est dans un dispositif d’accueil de grand jour que le Président de Transition, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO a accueilli son hôte. Les couleurs de la RDC, du Tchad et de l’Union Africaine flottaient à l’entrée du Palais où un dispositif d’accueil et honneurs militaires est également déployé

 

Chaude accolade suivie des échanges de quelques amabilités entre les deux Chefs d’Etat qui s’apprécient mutuellement. Puis il y a eu exécution des deux hymnes nationaux, « La Tchadienne et Debout Congolais », avant que le Président, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo ne passe en revue les détachements de l’Armée Nationale Tchadienne qui lui rendaient les honneurs sous les ordres du Commandant des troupes, Colonel Abdoulaye Dickoua.

 

Après cette phase protocolaire, le Chef de l’Etat, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO conduit son hôte à la salle d’audience pour un entretien en tête à tête.

 

Après plus d’un semestre de mise en œuvre des activités prévues dans le cadre de la conduite de la deuxième phase de la transition, le Chef de l’Etat Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO dresse un bilan global au Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

 

Au nom de la réconciliation nationale, la grâce présidentielle est accordée de façon générale à tous ceux qui étaient impliqués dans les événements du 20 octobre et un cadre national de concertation politique (CNCP) regroupant tous les partis politiques est créé. Aussi, le Gouvernement continue-t-il de maintenir sa politique de main tendue, afin de permettre aux derniers exilés tchadiens de rentrer sans être inquiétés et participer à la marche du pays.

 

S’agissant du retour à l’Ordre Constitutionnel, le Président de Transition, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO a fait comprendre au facilitateur de la CEEAC, que le projet de nouvelle Constitution a été adopté par le Conseil National de Transition et sera soumis au référendum en décembre 2023.

 

A l’issue de ce tête-à-tête qui a duré plus d‘une heure, le Facilitateur désigné de la CEEAC a pris congé du Chef de l’Etat pour aller à la rencontre des autres forces vives de la Nation.(Présidence)

 

Le Tchadanthropus-tribune

 

 

1329 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire