CEMAC – Le siège de la Béac (Banque des États de l’Afrique centrale) a abrité ce samedi, 3 octobre l’audience solennelle de prestation de serment du nouveau commissaire de la Commission de surveillance des marchés financiers de l’Afrique centrale (Cosumaf), Noh Outhman Issa.

Nommé le 3 juillet par le Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale, Noh Outhman Issa est désormais le commissaire titulaire de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale. C’est après sa prestation de serment ce 3 octobre. Débutée par la lecture du serment professionnel, la cérémonie a vu la présence du président du Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale, Hamid Tahir Nguilin, par ailleurs ministre des Finances et du Budget, et plusieurs autorités de la communauté. Le serment et le rappel du règlement intérieur ont été lus par Ndouba Zacharie, représentant l’avocat général.

Vous intégrez ainsi le Collège des Commissaires de la Cosumaf. La mission qui pèse sur vos épaules désormais est une mission d’interprétation et d’application rigoureuses des textes de base régissant le secteur concerné, en toute impartialité. Le serment est un vœu qui vous engage à l’accomplissement de cette mission avec l’intégrité présumée du Commissaire.

Extrait de la lecture du serment

La mission du Commissaire

Le nouveau commissaire de la Cosumaf aura pour mission de veiller à la protection de l’Épargne investie en valeurs mobilières dans le cadre des appels publics à l’Epargne, à l’information des investissements, au bon fonctionnement du Marché. Il a un mandat de trois ans renouvelable une seule fois.

Le récipiendaire s’est engagé à respecter à la plus stricte confidentialité, les informations et de remplir ses devoirs loyalement. En effet, dans le cadre de sa mission, l’agent est aussi appelé à veiller personnellement à une circulation limitée et contrôler des documents relatifs à la Commission, afin d’éviter que les informations confidentielles ne soient accidentellement diffusées.

Qui est Noh OUTMAN ISSA ?

Né à Abéché le 22 novembre 1974, le nouveau Commissaire de la Cosumaf est marié et père de cinq enfants. titulaire d’un baccalauréat, série D obtenu au lycée de Sacré Cœur de N’Djamena en 1992, Noh Outhman Issa s’est inscrit d’abord à la Faculté des Sciences naturelles à l’Université de N’Djamena, puis en Faculté des Sciences économiques et de gestion à l’Université de Cocody d’Abidjan en Côte d’Ivoire où il a passé avec succès sa Maîtrise en Économie en 1998. Nanti de son Diplôme, il décide de revenir au pays. Recruté en qualité d’Assistant de Gestion au Projet d’Appui à l’Enseignement Supérieur au Tchad, à la Coopération Française, de 1999 à 2000, il a employé efficacement son temps pour réaliser la “Mise à jour” des documents et des déclarations imposées par les dispositions légales et règlementaires au niveau du Tchad.

A la Manufacture de Cigarettes du Tchad, de 2000 à 2001, il était le Comptable unique qui s’occupait de l’accueil des clients, de la gestion des commandes, de la comptabilité analytique et de la gestion des opérations comptables liées à l’import/ Export.

Son expérience à la Direction du Contrôle financier au Ministère de l’Économie et des Finances, de 2001 à 2003, était enrichie par le Contrôle des réalisations et de l’exécution du budget ; de la régularisation des prix et des lignes budgétaires.

Reconnu comme une personne ressource nécessaire, il a été promu Directeur des Affaires administratives, financières et du matériel au Ministère de l’Action sociale et de la Famille où il était resté de 2003 à 2005 afin d’élaborer le budget de l’ensemble du Ministère, encadrer la Comptabilité générale et faire le suivi du budget programme.

Tchadanthropus-tribune avec Tchadinfos

1100 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article