Le président de la CENI, Le DG de la CNPS, et quelques autres membres de la CENI au cœur d’un scandale financier.

De source bien informée, le Président de la CENI avec quelques membres de la CENI en utilisant le frère de la 1ère dame Hinda Déby ont contracté un contrat à l’insu de la majorité des membres de la CENI, et l’ont transmis via la 1ère dame à Idriss Déby pour avoir son accord en vue de la signature avec HSB, une petite société hollandaise pilotée sur place par l’équipe dévouée à la première dame.

L’objectif premier ne serait pas le fichier électoral, mais comment soutirer le maximum d’argent au profit des individus et remplir les caisses de la fondation grand cœur, un État dans l’État.

Dans les milieux proches du pouvoir, il se murmure que le financement sera assuré par la CNPS. Et d’ailleurs la CNPS aurait déclaré mettre en place un fichier biométrique pour ses agents, ceci explique cela. C’est également une des raisons qui explique pourquoi le SG de MPS Mahamat Zène Bada devient administrateur à la CNPS et convoite le poste du PCA de la Star nationale malgré l’opposition des actionnaires.

Comment peut-on imaginer de réactualiser un fichier existant avec tout le matériel disponible qui avait couté à l’État 15 milliards de FCFA ? Ça n’aurait peut-être même pas couté la moitié. De quoi imaginer comment l’argent de notre pays est dépensé.

Pourquoi le président de la CENI n’a pas présenté le contrat à une plénière de la CENI ? La quasi-totalité des membres de la CENI l’a apprise sur les ondes de RFI (radio France internationale) basée à des milliers de kilomètres de N’Djamena.

Tout cela en violation du processus mis en place pour le recrutement d’un opérateur pour la réactualisation d’un fichier existant. L’audit qui a été fait sur le fichier existant par un cabinet a projeté un montant bien inférieur au montant annoncé. Mais comme notre pays à un prédateur à chaque rue il faut mouiller la barbe de tout un chacun. Tant pis pour le budget et les fiances du pays.

Sauf à démentir les informations données par RFI, ce contrat est un véritable scandale au moment où l’on explique aux fonctionnaires et autres citoyens que le pays est plongé dans une crise sans précédent.

Tchadanthropus-tribune

2357 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article