Onze des quatorze groupes armés signataires de l’accord de paix centrafricain ont exigé la démission du Premier ministre Firmin Ngrebada et souhaitent “discuter directement avec le Président de la république”, selon un communiqué reçu mardi par l’AFP.

“M. Firmin Ngrebada n’est plus crédible, il ne fait donc plus office d’interlocuteur pour la suite du processus et doit être remplacé aux fonctions de Premier ministre”, précise le communiqué signé lundi par onze des quatorze groupes armés présents à Addis Abeba où se tient une réunion de suivi de l’accord de paix sous l’égide de l’Union africaine (UA).

Tchadanthropus-tribune avec IZF.com

806 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article