De sources dignes de foi, instruit par Idriss Déby, c’est sous les ordres du ministre délégué à la Défense Bichara Issa Djadallah que ces sbires (Annour Al-Ibet, Abderahim Alhabbo, Moussa Markhous) ont été envoyés pour recruter des Arabes Missiryé-Hawazmé à l’intérieur du territoire centrafricain. Moussa Markhous qui dirige l’expédition aurait reçu 50 millions de FCFA comme frais de mission. L’un des objectifs du commando est de nettoyer aussi la frontière Tchado-Centrafricain de tous les nids d’opposants anti régime Déby. Il faut noter aussi le dispositif important du contingent tchadien de la DGSSIE à Sido juste en face de la Centrafrique où campent actuellement des Forces RUSSES.

 

 

Moussa Markhous

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune communauté ne doit être le dindon de la farce. Tout le monde doit penser à l’intérêt du Tchad, mais travailler ou se mettre à la disposition d’une personne. Notre État-nation, du moins de ce qui en reste risquerait de s’éclater indéniablement, car dans tous ces calculs politiques, le Tchad, où son intérêt premier est complètement bafoué. On se met à parler des tribus, des communautés, des régions, oubliant que le Tchad a été fondé sous un socle républicain. Ces divisions ne servent que les régimes en places, mais jamais notre pays. Des Arabes, des Zaghawas, des Goranes, des Saras, on cite les communautés pour les diviser, on recrute cependant ses parents pour les induire en erreur, ça suffit. Tchadiens ne soyez pas bêtes.

Tchadanthropus-tribune  

2412 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article