Jeudi matin, les partisans de Cheikh Saleh Abderrahman, un « guérisseur » se sont déployés en masse devant le tribunal de Grande instance de N’Djaména pour exiger sa libération.

Ce marabout, prétend guérir ses patients par des coups de fouets, des gifles et des incantations.

Après diffusion d’une vidéo sur ses méthodes de soins spéciales, il a été arrêté hier par les autorités judiciaires.

Déféré ce matin au parquet pour y être entendu, ses participants ont pris d’assaut le tribunal pour exiger sa libération. La police a fait usage des grenades lacrymogènes pour disperser ses partisans, constitués majoritairement des femmes et d’enfants venus demander sa libération.

Tchadanthropus-tribune

361 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire