Trois grands projets sont en train d’être réalisés dans les secteurs des communications électroniques, des sports et de la formation professionnelle au bénéfice du Tchad, a annoncé samedi sur sa page Facebook l’Ambassade de la République populaire de Chine au Tchad.

Le premier projet concerne la modernisation des infrastructures et des communications électroniques ; les travaux sont réalisés à plus de 51%. Il se compose principalement de trois parties : la construction d’un centre de données national, la modernisation du Groupe Sotel (l’entreprise publique de télécommunications) et la pose de la fibre optique.

Le deuxième projet a pour objet la construction d’un stade à N’Djaména, la capitale tchadienne. En plus du stade d’une capacité de 30.000 places, d’autres ouvrages sont prévus : une piste de course, un champ de football, deux terrains de basketball, un terrain de handball, un terrain de tennis, un parking et d’autres installations nécessaires.

Le troisième projet concerne la construction d’une école de formation professionnelle qui comprendra des salles de classes, des laboratoires, des ateliers d’opérations, des bureaux, des dortoirs pour enseignants et élèves, une cantine, des salles d’équipements, etc. « La formation professionnelle est un véritable enjeu pour le développement socio-économique. Nous attendons que cette école soit une source constante de talents pour le Tchad », a conclu l’Ambassade de Chine au Tchad.

Depuis le rétablissement de ses relations diplomatiques avec la Chine en 2006, le Tchad a bénéficié de plusieurs grandes réalisations : une Maison de la Femme, un Palais de la démocratie (siège de l’Assemblée nationale), une raffinerie à Djarmaya, à 60 km au nord de la capitale, des routes, des ponts et des écoles, sans compter une coopération très fructueuse dans le secteur de la santé.

Rédacteurs : Yishuang Liu, Ying Xie

504 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire