De sources bien informées, l’altercation de dimanche dernier à Moussoro s’est passée entre les éléments Boudouma qui étaient en formation depuis 2 ans contre d’autres éléments Zaghawa. Selon notre correspondant s’appuyant sur une source crédible, un zaghawa proche du clan en formation aurait provoqué en premier le Boudouma sur un point d’eau. La bagarre entre les 2 élèves soldats a engendré l’intervention de leurs co-régionnaires. Une bataille rangée à coup d’arme blanche et de branche d’arbre s’en est suivie jusqu’à l’intervention de la garde nomade qui avait tiré en l’air pour arrêter cet affrontement. Bilan, aucun mort, mais plus d’une trentaine de blessés. Aucun communiqué de l’armée n’a fait cas de cette situation, sauf un filigrane d’info sur la télévision de Déby & Hinda sans donnée d’amples détails. Il faut noter que sur 3000 jeunes en formation, on compte 200 éléments de la région du Lac (Boudouma)… Chercher l’équilibre… À suivre.

2413 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article