De sources bien informées, le Sg du ministère Tahir Mourno Adam refuse de reconnaître le décret portant la nomination de Ahmat Bedei Toullomi. Pour posture qui fait que depuis 2015 le département n’a rien, bénéficiez du budget du ministère. Il traite avec un des agents afin de s’attribuer les prérogatives du département. N’acceptant pas le travail dans le sens légal, et selon les principes sacro-saints de l’administration, Mr Tahir Mourno crée un déséquilibre au sein de l’administration. Pourtant, grâce au travail des agents avec Mr Ahmat Bedei Toullomi, la confiance avec les partenaires est revenue. Pensant amasser de l’argent dans cette boite Tahir Mourno laisse entendre que l’équipe et son responsable sont indésirables. Il pense ainsi prendre le contrôle du département pour encore mieux le siphonner. Au sein même du ministère, le budget est orienté ailleurs sans raison valable. Pire, ce qui est grave c’est le fait d’avancer des arguments ethniques pour jeter un discrédit sur ceux que l’on veut anéantir. On reproche au sieur Ahmat Bedei Toullomi d’être le neveu de Nouri et proche parent de Habré, comme quoi il n’a aucun droit d’occuper une responsabilité.

Le comble dans tout ça, Tahir Mourno Adam a signé une note pour remplacer une personne nommée par un décret. Il se dit qu’il est le neveu du président Idriss Déby et qu’il a le droit de tout faire. Même le ministre de la Santé s’est rangé de son côté. Et le ministre ose dire qu’il est impuissant devant le SG parce qu’il vient du palais rose. Aux dernières nouvelles, Ahmat Bedei Toullomi devrait partir à Genève le 30 septembre à la 57e série des assemblées de l’organisation mondiale de la Propriété intellectuelle, en qualité du point focal Tchad avec les frais des organisateurs, mais à la dernière minute Tahir Mourno Adam a écrit à Genève pour leur dire que celui-ci a été remplacé et c’est lui qui devait prendre part, ce qui fut fait. Joint par téléphone, un cadre du ministère confirme cette tension et décision, mais ne veut pas se prononcer davantage… À suivre.

 

Tchadanthropus-tribune

   

2404 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article