Je suis devenu la risée de tout le Monde. Victime d’un lynchage médiatique sans précédent en vous soutenant.

LETTRE OUVERTE AU MARECHAL DU TCHAD IDRISS DEBY ITNO.

Maréchal du Tchad,

Le présent épistolaire a pour objet de vous soumettre mes doléances.

Conscient que par la voie officielle, cette correspondance ne parviendra pas à son illustre destinataire que vous êtes. Raison pour laquelle, il a été jugé opportun d’y passer par ce canal. Faut-il le rappeler que, plusieurs correspondances du genre, envoyées ont été interceptées. En effet, sans fausse modestie, je suis l’un des initiateurs de votre élévation à la Dignité de Maréchal du Tchad. Avant même la fin de l’opération la « Colère de Bohoma », nous avions lancé une campagne à cet effet sur les réseaux sociaux (#Cf : Les publications du 03 et 05 avril 2020). Mais cette distinction honorifique a fait l’objet d’une récupération politique.

Maréchal du Tchad

Un Tchad nouveau est possible avec vous. Nous y croyons très fermement. À cause de mes engagements à vos côtés.
Je suis devenu la risée de tout le Monde. Victime d’un lynchage médiatique sans précédent. J’affronte au quotidien des menaces, des humiliations et des injures les plus infâmes.
En dépit de tout, j’ai l’intime conviction d’avoir fait le meilleur choix en soutenant votre politique. Aussi bien sur le terrain que sur la toile, ma détermination est la même.

Maréchal du Tchad

Ceux qui sont habilités à défendre votre bilan sont aux abonnés absents. Est-il normal d’encaisser des coups à leur place? Que chacun fasse son travail et les chèvres seront bien gardées.
La corruption, ce cancer qui gangrène le système que, vous avez combattu avec toutes vos forces et énergies est à une phase de métastase très avancée. Une opération chirurgicale de votre part est attendue.

Maréchal du Tchad

Le seul poste de responsabilité que j’ai eu à obtenir dans l’administration est celui du SG Départemental par intérim. Nommé en date du 12/06/2019 par MESSAGE OFFICIEL, par l’ex-Gouverneur du Lac. Mais non confirmé après 6 mois de loyaux services. Depuis lors, je n’ai pas de poste ni de Bureau (sous les neemiers) au Ministère de l’administration du Territoire. Mon maigre salaire qui ne peut à peine couvrir le loyer, est investi dans cette noble lutte. C’est ma part de colibri.

Tout porte à croire qu’il existe 2 #MPS. Il y’a d’une part des militants privilégiés et d’autre part des éternels exclus que nous sommes.

À ce jour, je n’ai reçu aucun soutien de l’état-major du #MPS ni de votre entourage. Des nombreuses demandes sont restées sans suite.

Je suis trop jeune pour comprendre cette logique. Car cela relève de la duplicité des cadres du parti qui prétendent vous soutenir. Ces Hommes à qui, vous leur avez tout donné font leur propre politique et ce, en lieu et place de la vôtre.
Les Membres du #BPN et certains hauts cadres du parti éprouvent de la honte à afficher leur appartenance au MPS sur les réseaux sociaux et, même pour soutenir vos actions et votre vision du développement socioéconomique de notre pays. La raison qui justifie cette fuite de responsabilité de la part de ces derniers est celle, d’éviter d’être la cible d’attaques des internautes.

En revanche, ces personnalités s’exhibent à la télévision pour tromper les apparences. Le débat de fond est délaissé au profit du Folklore. Ces cadres tiennent deux discours : un discours officiel teinté d’hypocrisie et un autre en privé. C’est de l’escroquerie politique. Il est à noter que l’Internet est le champ de prédilection de nos adversaires politiques.

Maréchal du Tchad

Force est de constater que, les militants du MPS évitent les débats sur les réseaux sociaux à cause des péjoratifs tels que : Griot, Doungourous, opportuniste en quête de promotion etc.

Le vocable « Griot » est une nouvelle forme de haine entretenue à dessein sur la toile bleue afin de décourager nos militants.
Aussi longtemps que, nos militants seront absents sur les réseaux sociaux, nos adversaires auront le monopole de ce puissant outil de communication qu’est l’Internet.

Maréchal du Tchad

Vous avez réussi à construire un Tchad pluriel et uni dans la diversité. Tchadien je le suis et fier de l’être. Car je ne suis ni du sud, ni du nord, ni de l’Est ni de l’Ouest, ni du centre. Mais je suis tout simplement Tchadien.

À la lumière de ce qui précède.

Je vous prie de m’accorder une audience afin de recevoir vos conseils avisés et orientations. Tel est l’objet de la présente lettre soumise à votre appréciation.

Je vous prie Maréchal du Tchad, de croire à l’assurance de ma très haute considération distinguée.

PS : Le MPS est pris en otage par un groupe d’intérêts. Le clientélisme, le népotisme et le copinage sont érigés en mode de gouvernance.

N’Djamena, le 01/11/2020.

NGARMBATINA LAMANE.

Administrateur Civil Au Ministère de l’administration du Territoire.

633 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article