Après la demande de départage faite par Idriss Déby, la liste des membres de l’opposition a été rendue publique. Nous remarquons le refus de la CPDC d’y siéger, du parti de Yorongar et quelques autres. Ce qui vient de se passer met la lumière sur les objectifs clairs de certains partis qui ne sont là que pour avoir un morceau dans la gueule. Plusieurs d’entre eux s’en foutent éperdument de l’idéale pour le peuple. Il faut un nettoyage de fond en comble pour se retrouver avec des partis ayant des solides piliers populaires, et des objectifs sans ambiguïté. Une démocratie comme au Tchad n’a pas besoin de plus d’une vingtaine de partis politiques dans lesquels chacun trouvera ses aspirations. Au délà, c’est des regroupements de diversion et d’anarchie pour siphonner les biens du peuple.

Tchadanthropus-tribune

2225 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article