De sources concordantes, les étudiants de trois sites universitaires de Ndjamena notamment Ardep Djoumal, Toukra et Farcha n’ont plus rien à manger depuis une semaine suite à la grève des prestataires des restaurants universitaires due à plusieurs mois d’arrières.

Le Bureau de l’UNET par la voix de son chargé de relations publiques, Mr Mathias DEBIN a exprimé son indignation face à l’incapacité des hautes autorités de la république à gérer les conditions sociales des étudiants via le Centre National des Œuvres Universitaires CENOU.

À cet effet, le Bureau national de l’UNET accorde un délai de 72 heures au gouvernement et au Centre national des œuvres universitaires afin de trouver une solution aux problèmes financiers des restaurants universitaires.

Tchadanthropus-tribune

553 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire