Une assemble générale tenue hier matin à la bourse de travail a permis aux retraités du Tchad d’accorder une trêve d’une semaine au gouvernement. Cette trêve d’une semaine accordée au gouvernement ressort de l’évaluation  de trois semaines de sit-in à la CNRT et de la journée de deuil national organisé par les retraités. « Certes le gouvernement n’a pas réagi à nos revendications durant les trois semaines que nous avons passées en bravant la faim, les maladies, la canicule, nous accordons cette trêve au gouvernement de reconsidérer sa position » à relever Laoukolé Jean Baptiste. Outre l’appel à l’arbitrage au président de la République afin qu’une solution soit trouvée, les retraités ont de même lancé un appel aux institutions financières internationales telles que la banque mondiale, le Fonds Monétaire  Internationale, la banque arabe de développement ainsi qu’aux pays partenaire du Tchad de porter une attention particulière à la situation des retraités. Par ailleurs, les retraités ont recommandé l’audit  de la CNRT, l’audit des fonds extérieurs alloués au Tchad dans le cadre d’appui aux paiements des pensions  aux retraités, la mise sur pied d’un collège de surveillance de la CNRT auquel seront associés les représentants des retraités. C’est depuis un an que les trente mille retraités tchadiens n’arrivent pratiquement pas à toucher leur pension soit pas plus de 30.000 FCFA le trimestre pour la plus grande majorité et il faut 5 milliards de FCFA pour payer un trimestre.

 

Tchadanthropus-tribune avec Tchadinfos

959 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article