Le président de la transition Mahamat Idriss Déby a reçu avant son déplacement vers Amdjaress le comité Ad-Hoc qui devra sélectionner les candidats du futur Conseil national de la transition, faisant chambre de parlement.

« Nous avons reçu les membres du Comité ad hoc de sélection des candidatures au Conseil National de Transition pour faire les points sur les réalisations accomplies », a écrit Mahamat IDRISS DEBY, Président du conseil militaire de transition sur sa page officielle. « L’occasion est tout indiquée pour saluer les étapes franchies et pour transmettre les orientations appropriées afin d’achever la mission dévolue avec promptitude, rigueur et sérénité, en vue de doter notre pays d’une représentation nationale de transition digne de cette appellation, où chacune et chacun de nos compatriotes se sentira dignement représenté (e) », a-t-il conclu le PCMT.

En effet, cette rencontre entre dans le cadre du processus de dialogue national encours entamé depuis quelques mois par le Conseil Militaire de Transition (CMT). Mais de l’avis de plusieurs observateurs, ce conseil national de transition n’a pas lieu d’être avant la table ronde proposée.

Mais, selon les mêmes observations, le régime de transition opère un passage en force, et cela n’est du goût de tout le monde, en-dehors du MPS et alliés. Un conseil national de transition doit émaner des discussions et conclusions du dialogue national inclusif répète la plupart des forces vives du pays.

Tchadanthropus-tribune

561 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire