Les Conseillers nationaux ont adopté le projet de loi organique portant création de l’Agence Nationale de Gestion des Élections (ANGE) au cours d’une plénière dirigée par la deuxième vice-présidente du Conseil National de Transition, Khadidja Adoum Attimer ce vendredi  26 janvier 2024 au Palais de la Démocratie.

Présenté par la ministre Secrétaire General du Gouvernement Dr Ramatou Mahamat Houtouin accompagné de son collègue de l’Administration du Territoire Limane Mahamat  ledit projet de loi a été adopté après les débats par  146 voix Pour, 4 Abstention, 17 Contre et 7 Non votants soit un pour de 89,9 %.

L’Agence Nationale de la Gestion des Elections  se distingue par sa structure réduite, composée de quinze (15)  membres choisis parmi les hautes personnalités selon des critères de compétence, d’impartialité et d’indépendance. Ces membres sont nommés pour un mandat de sept ans renouvelable une fois et  prêtent serment avant d’entrer en fonction, garantissant ainsi leur inamovibilité a expliqué la ministre Dr Ramatou Mahamat Houtouin qui complète que “L’ANGE se veut une institution permanente, dénuée de coloration politique, avec l’interdiction formelle pour ses membres d’être chefs de partis politiques, renforçant ainsi sa neutralité”.

A entendre la Ministre,  le Gouvernement de Transition met tout en œuvre conformément aux résolutions  et recommandation du Dialogue Nationale inclusif pour l’organisation des Elections crédibles et transparentes. Ce que tous les Tchadiens dans leurs ensembles attendent pour jeter les bases d’une vraie démocratie et d’une véritable politique de la refondation du pays.

Le Tchadanthropus-tribune

838 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire