Le comité d’organisation du dialogue inclusif CODNI déroule sa feuille de route aux partenaires du Tchad

Les membres du Comité d’organisation du dialogue national Inclusif (CODNI) ont eu une rencontre d’échange et de prise de contact avec les partenaires internationaux et les ambassadeurs accrédités au Tchad, ce lundi 4 octobre. C’était dans la salle de réunion de la Commission électorale nationale indépendante (CENI.

Les membres du CODNI souscrivent à une préparation et à une organisation “méthodique de ces assisses nationales historiques, dans un climat de confiance et dans la sérénité d’ensemble”. “C’est sous ces auspices qu’un chronogramme détaillé des activités à réaliser, tenant compte des 90 jours impartis pour la mission du CODNI, a été également adopté le 22 septembre 2021 par l’Assemblée plénière du CODNI” indique le 1er vice-président du CODNI, Saleh Kebzabo.

L’une des principales tâches assignées au CODNI est l’organisation de la consultation des forces vives nationales, tant de l’intérieur du pays que celles de l’extérieur au sein de la Diaspora tchadienne, en vue de recueillir leurs attentes et propositions par rapport à ce Dialogue National Inclusif. Cette consultation des forces vives est prévue pour démarrer dans la première quinzaine du mois d’octobre courant. Elles prendront en principe fin le 31 octobre 2021, renseigne Saleh Kebzabo.

Le 1er vice-président du CODNI précise que l’approche retenue pour la consultation des forces vives est celle qui consiste à envoyer une équipe du CODNI dans chaque province où toutes les forces vives de la province seront réunies au niveau du chef-lieu de la province pour cet exercice de consultation.

“Les modalités techniques de conduite du déroulement des travaux desdites consultations seront préalablement vulgarisées, afin de permettre aux différents acteurs concernés par la consultation de mieux se préparer à l’avance avant les rencontres au niveau des chefs-lieux respectifs des vingt-trois (23) provinces”, souligne Saleh Kebzabo.

A l’extérieur du pays, notamment au sein de la diaspora, la consultation des forces vives sera organisée dans les pays où sont établies les représentations diplomatiques du Tchad. “Des équipes du CODNI seront déployées à ce sujet dans certains pays notamment dans les capitales choisies comme pôles de regroupement de zones pour les consultations à organiser en présentiel et en visio-conférence”, insiste Saleh Kebzabo.

La remise du rapport général de la mission du CODNI au gouvernement est envisagée dans le chronogramme pour la fin du mois de novembre 2021. “Nous attendons évidemment que les pays frères et amis et les organisations internationales jouent leur partition”, conclut le vice-président Saleh Kebzabo.

Tchadanthropus-tribune

693 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire