La Coalition des Associations de la Société Civile pour l’Action Citoyenne (Casac) a entamé une série de visites pour encourager le vivre ensemble dans la ville de N’Djaména. Après le 1er Arrondissement, le mercredi 7 février 2024, l’équipe de ladite coalition, conduite par son président Mahmoud Ali Séïd, a mis le cap sur les différents quartiers de la commune du 4e arrondissement.

 

Dans la commune du 4e arrondissement, les membres de la coalition ont rencontré les leaders d’opinions ainsi que les responsables des quartiers. Pendant les échanges, le président de la Casac, Mahmoud Ali Seïd, a tenu très particulièrement à mettre l’accent sur les valeurs communes de la société. Il a souligné l’importance de préserver la paix qui est un gage solide pour l’épanouissement de la communauté tchadienne.

 

Mahmoud Ali Seïd a demandé à la population de vulgariser les valeurs intrinsèques de la paix car sans cette dernière, aucun développement ne sera possible. « La tolérance et la solidarité doivent être les soubassements sur lesquelles reposera notre pays. Aussi longtemps que possible, la paix demeurera, pour ainsi dire, la seule et véritable force motrice de notre société », a-t-il soutenu.

 

L’unité nationale n’a pas été perdue de vue. Pour Mahmoud Ali Seïd , les Tchadiens doivent se détacher de toutes les appréhensions identitaires répulsives et privilégier les valeurs communes de rapprochement, d’union, de fraternité et de solidarité qui transcendent les clivages et autres subjectivités néfastes pour le vivre ensemble.

 

Le Tchadanthropus-tribune avec Ndjam Post

475 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire