Pas d’incident grave signalé à N’Djamena 25 avril 2019 9h 55 mn. Il est prévu aujourd’hui, une marche pacifique contre la pénurie du gaz butane. Malgré le recul du principal initiateur, Digmnayal Nely Versinis, quelques artistes et activistes ont tenu parole et ont manifesté devant le siège de l’Assemblée nationale. Plus de dix jeunes ont bravé ce jeudi 25 avril 2019 l’interdiction de la marche et se sont rendus au palais de la démocratie, quadrillé par la police. N’Djaména n’a pas répondu à l’invitation des artistes et activistes, les travailleurs ont vaqué à leurs occupations. Toutefois, plusieurs parents ont préféré ne pas amener leurs enfants à l’école. De Goudji, à la Rue de 40 mètres jusqu’à Farcha, l’ambiance est au quotidien. Aucun dispositif de sécurité dans ces quartiers. Dans les 6 et 7 arrondissements de N’Djaména, les ronds- points sont quadrillés les forces de sécurité mais en nombre négligeable.

889 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article