Depuis quelques semaines déjà, l’armée d’Idriss Déby fait face aux orpailleurs dans la région de Miski où plusieurs renforts ont été envoyés dans les forts environnants. L’état-major du régime MPS avait convoyé des hommes, des armes lourdes et de la logistique dans les zones d’Ounianga Kebir non loin des lieux des opérations. Des officiers de l’armée ont été réaffectés pour donner un nouveau souffle aux hommes de troupe dont le moral a été entamé par plusieurs mois de disette.

 

Depuis ce matin de mercredi, les hommes qui se sont retranchés à Miski observent avec attention les lumières des véhicules de l’“ennemi “ comme ils le disent. Les mouvements hostiles sont facilement détectés grâce à la zone dégagée du désert. La brigade en mouvement sous la direction du généralissime Mahamat Idriss Déby dit Kaka aurait tenté une première incursion qui les a menés au centre de Miski aux environs de 11 heures. Bien avant cette incursion l’escadron avait bombardé à distance la zone de Miski avant que les hommes ne puissent faire leur entrée. Le bilan de cette opération est attendu jusqu’à là. Mahamat Idriss Déby a fait l’aller-retour jusqu’à Bardaï pour trouver une conciliation auprès des notables Toubous qui lui ont calmement certifié que les gens à Miski ne réclament que leur droit, et ils sont prêts à mourir pour cela.

 

Il faut noter que cette incursion est tentée parce que d’autres bataillons ont été héliportés à Tanoa afin de prendre ceux qui sont à Miski en tenaille. Un véhicule de l’armée de Déby aurait sauté sur un champ de mine. Nous reviendrons certainement dans notre prochaine édition.

Tchadanthropus-tribune

2272 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article