POINT DE PRESSE :

Discours du Président pour le lancement des Activités du Comité Technique Spécial Relatif à la Préparation de la Participation des Politico-militaires au Dialogue national Inclusif

Mesdames et Messieurs les membres du Comité Technique Spécial ;

Mesdames et Messieurs les représentants des médias nationaux et internationaux ;    

Distingués invités ;

Mesdames et Messieurs.

L’honneur m’échoit en cette circonstance exceptionnelle et solennelle de remercier tout d’abord le Comité Militaire de la Transition, pour avoir voulu créer les conditions de convier toutes les forces vives du pays, de l’intérieur et de l’extérieur, à un Dialogue Nationale Inclusif afin de débattre, dans la confiance et la sérénité de l’avenir de notre beau et grand pays le Tchad.

Je voudrais plus particulièrement remercier le Président de la République, Président du Comité Militaire de la Transition pour le choix porté sur ma modeste personne, ainsi que sur les personnalités civiles et militaires qui composent le Comité Technique Spécial relatif à la participation des politico-militaires au Dialogue Nationale Inclusif.

J’ai bien voulu accepté cette lourde mais exaltante mission après mures réflexions, tout en pensant à l’avenir de notre pays et à l’avenir des générations futures. Je pense surtout à la possibilité de trouver tous les voies et moyens qui peuvent nous conduire vers un dialogue franc et constructif pour faire taire à jamais les armes dans notre pays.

Je remercie également tous les médias pour leur présence massive et les prie de bien vouloir véhiculer nos activités pour la réussite de notre mission.

Mesdames et Messieurs, Honorables invités,

Nous sommes réunis aujourd’hui pour vous informer des activités du Comité Technique Spécial (CTS) relatif à la préparation de la participation des politico-militaires au dialogue national inclusif.

Comme vous le savez, notre pays le Tchad traverse une période la plus cruciale de son histoire. Nous sommes confrontés à une situation difficile sur les plans politique, sécuritaire, économique, et sociale.

Situation difficile dont les conséquences ont atteint leur paroxysme avec la disparition brutale et tragique en avril dernier, du Président de la République, le Maréchal du Tchad Idriss Deby Itno « paix à son âme ».

Cette situation a engendré des sentiments d’incertitude, de doute, d’interrogations, voire des frictions et parfois même de tensions dont les conséquences allaient impacter les fondements de notre Nation si des mesures urgentes n’étaient pas prises.

C’est dans ce contexte que le Comité Militaire de Transition (CMT) a très rapidement pris ses responsabilités pour éviter à notre pays une déchéance généralisée de ses institutions.

C’est aussi dans cette même logique de stabilité que le CMT a jeté les bases d’un Dialogue National Inclusif étendu à toutes les forces vives de la nation de façon générale et en particulier à l’endroit de nos frères politico-militaires de façon spécifique.

Mesdames et Messieurs, honorables invités,

Toutes les contradictions qui ont engendré des conflits violents à travers le Monde, ont pris fin par le dialogue entre les différents protagonistes autour d’une table. L’histoire des grandes nations est souvent jalonnée par des grandes crises ; notre pays n’a pas échappé à cette règle. Il est temps pour nous de trouver par le dialogue, la formule idoine pour que cesse à jamais la guerre et son corolaire des destructions et des ruines.

Dans notre existence en tant que Nation, nous avons une obligation morale et éthique d’emprunter le même chemin du dialogue, de la réconciliation et de la paix pour consolider notre unité afin de nous inscrire résolument en tant que peuple sur le chemin de la coexistence pacifique, la seule option pour relever les défis du développement socio-économique.

Suivant cette logique, je me permets de dire humblement et sincèrement à nos frères politico-militaires, que le temps d’un dialogue est arrivé. Nous devons nous accepter mutuellement et chacun dans sa différence pour engager un débat franc, direct et sincère sur l’avenir de notre pays. Le Tchad appartient à nous tous et personne ne doit se sentir exclu.

Je me permets d’insister, sans à priori ni préjugés, sur la justesse de cette démarche, qui à terme, permettra à notre pays de retrouver la paix et la stabilité pour offrir à chacun de ses filles et de ses fils des chances pour son épanouissement.

C’est aussi dans cette vision que le Comité Technique Spécial a été mis en place en vue de préparer la participation de nos frères politico-militaires au Dialogue National Inclusif.

Il s’agit donc d’un organe dont la finalité du mandat consiste à identifier et prendre attache avec tous, d’organiser des rencontres, de définir les contours et les modalités dans le but de créer les conditions idoines à des échanges pour ouvrir la voie du dialogue national inclusif.

Le Comité Technique Spécial est en somme un des facilitateurs de cette grande rencontre.

Dans l’optique du Dialogue National Inclusif, nous avons adopté un Plan d’Action méthodique et détaillé qui intègre avec réalisme toutes les actions, les moyens et les étapes à franchir et qui doivent conduire à la réussite du Dialogue National et Inclusif avec la participation de nos frères politico-militaires.

Cependant, cet exercice certes difficile, doit se dérouler dans la sérénité et le respect mutuel. Nous devons examiner en profondeur tous les sujets en vue de rompre définitivement avec les tares du passé. Ce dépassement est indispensable puisqu’il s’agit de notre survie et de l’avenir de nos enfants.

A l’issue de ce processus, nous avons l’obligation de jeter des bases solides pour édifier notre projet de société et de nouvelles manières d’envisager l’avenir dans le respect de nos institutions.

Nous ne serons probablement pas d’accord sur tout, mais ne perdons jamais de vue que la réussite d’un dialogue s’obtient grâce à la somme des compromis que nous allons mutuellement consentir. Comme le disait Gandhi et je le cite : « mon exigence pour la vérité, m’a elle-même enseigné la beauté du compromis ». Et d’ajouter « tout au long de ma vie je n’ai jamais cessé de mesurer mieux, jour après jour la valeur du compromis ».

Nous lançons un vibrant appel à l’endroit de nos frères en armes pour qu’ils participent massivement à ce rendez-vous de notre histoire commune.

Le Dialogue National Inclusif que le CMT et le Gouvernement projettent est un exercice tangible de réflexion collective. Il se présente comme une opportunité de nous retrouver afin de déterminer de manière claire et lucide nos aspirations légitimes et profondes de faire du Tchad un havre de paix.

A toutes les composantes de la nation, nous attendons de vous, une participation massive et une contribution constructive qui enrichiront à terme ce Débat National Inclusif en perspective. Personne ne doit se sentir exclu. Et chacun doit apporter sa pierre à l’édification du nouveau contrat social.

Les déclarations solennelles du Président du CMT sur le Dialogue National Inclusif et le soutien de la communauté internationale à ce processus, constituent des engagements forts et une confiance au processus de notre réflexion.

Le Comité Technique Spécial s’engage donc à rendre compte régulièrement et fidèlement à travers vous la presse, à l’ensemble du peuple tchadien et à nos partenaires de l’évolution de nos échanges avec nos frères politico-militaires.

Mesdames et Messieurs les membres du Comité,

Mesdames et Messieurs les représentants des médias nationaux et internationaux,

Nous souhaitons très sincèrement une large participation de toutes les forces vives de notre pays et particulièrement, celle des politico-militaires.

Dans cette démarche salutaire, les médias doivent prendre leur part et nous les sollicitons vivement de nous accompagner dans cette œuvre de salut public.

Fort de mon expérience personnelle, je voudrai vous confier de manière intime que l’option militaire et l’exil sont des choix difficiles et douloureux. Le moment est venu pour faire prospérer notre génie créateur et notre intelligence collective afin d’inscrire dans les rocs le fondement de nos institutions et de notre pays pour une paix totale et durable.

Mesdames et Messieurs, distingués invités,  

Au Comité Technique Spécial, nous travaillons avec la ferme conviction que les rencontres avec nos frères politico-militaires se passent dans des bonnes conditions et que tous les tchadiens assisteront le moment opportun au Dialogue National Inclusif.

Je vous remercie pour votre aimable attention.

Lire le document en PDF : Discours du président du comité technique, le président Goukouni Weddeye.

 

Tchadanthropus-tribune

736 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire