Le Maréchal dictateur président Idriss Déby Itno est à Brazzaville. Dit-on pour commémorer les 80 ans de l’appel de Brazzaville. Tout est sur le symbole, mais rien ne profite au peuple tchadien.

Les voyages intempestifs d’Idriss Déby Itno à l’étranger ne profitent pas aux Tchadiens. Il prend continuellement l’argent des contribuables pour aller s’afficher avec un parterre des personnalités dépensant ainsi des sommes d’argent considérables dont beaucoup de corps de métiers en ont besoin.

Quand on parle de mauvaise gouvernance, c’est aussi cela. Comment un chef de l’État, censé garantir le bon vivre de ses concitoyens s’amuse à gaspiller l’argent du pays sachant la précarité de ses soi-disant frères et sœurs ?

Cette façon de faire dénote d’une certaine démagogie qui présume que le dictateur tchadien est toujours à la recherche d’une reconnaissance chez les autres, chose qu’il n’a pas chez lui. Sinon, rien n’explique cette négligence faite envers les Tchadiens se trouvant dans la précarité.

Il y a des déplacements importants certes, qui sont de la mesure diplomatique. Il y a d’autres déplacements qui concourent à faire gagner l’économie tchadienne, et ses finances.

Mais cette manière échaudée qui pousse toujours Idriss Déby à effectuer des voyages inutiles pour le Tchad n’apporte rien de bon pour notre pays et sa population.

On comprend bien que la commémoration de Brazzaville profite et rehausse la gloire de ses maitres à l’Élysée et au Quai d’Orsay, mais pour les Tchadiens il n’y a aucun intérêt.

Les Tchadiens fonctionnaires, enseignants, et autres corps de métiers n’ont pas besoin de ça. L’argent dépensé inutilement pourrait facilement régler plusieurs aspects de leurs problèmes. Idriss Déby préfère aller s’afficher dans les strapontins que de réfléchir aux biens êtres de ses compatriotes. Le Tchad il faut savoir l’aimer, mais pas profiter à ses dépens.

Tchadanthropus-tribune

1152 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article