De source bien renseignée, les mesures étayées par Idriss Déby au début de la crise pandémique sur les produits de 1ère nécessité sonnent faux. En effet, les commerçants et les entrepreneurs qui ont cru à cette annonce et qui ont très vite commencé par importer les denrées de 1ère nécessité afin que la population puisse en profiter, se trouvent bloquer dans leurs démarches parce que les services d’importation leur appliquent des taxes pourtant annihilées par Idriss Déby.

Pour faire face au Covid-19, Idriss Déby avait dit dans sa sortie à la nation que les produits de première nécessité devraient être absouts de taxes, pour que les commerçants qui les importent puissent ramener abondamment de marchandises pour le bien-être de la population. Mais ces mesures ne sont pas appliquées. Les responsables en question imposent d’appliquer les taxes en vigueur, et c’est ce qui rebiffent les commerçants et autres entrepreneurs.

Le Tchad notre pays est devenu les entrailles de la corruption et des détournements. Les responsables et les employés s’emploient absolument à dépecer n’importe qui pour gonfler leur portefeuille, tant pis si le peuple doit consentir. Pauvre Tchad.

Tchadanthropus-tribune

860 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article