Le projet de loi visant à ratifier l’ordonnance N°013/PT/2023 du 10 août 2023, portant dissolution de l’Abattoir Frigorifique de Farcha, a été soumis ce 31 octobre 2023 à l’examen des conseillers nationaux au Palais de la démocratie.

 

ette ordonnance, transmise par le biais du soit-transmis N°339/CNT/SG/DGSAL/DAAL SC/2023 du 20 octobre 2023, est le fruit d’un partenariat entre la République du Tchad et le Groupe ARISE, donnant naissance à une nouvelle entité de droit tchadien. Cette entité jouera un rôle essentiel dans la concrétisation des grands projets d’investissement visant le développement, la structuration, et la valorisation du secteur de l’élevage et de la viande au Tchad.

Ces projets ont pour objectif d’exploiter pleinement le potentiel économique considérable que détient notre pays dans le domaine de l’élevage, un potentiel jusqu’ici sous-exploité. La dissolution de l’Abattoir Frigorifique de Farcha constitue une étape cruciale dans le transfert de ses actifs vers la nouvelle société. Cette nouvelle entité s’est engagée à moderniser les activités existantes et à développer de nouvelles initiatives visant à valoriser pleinement notre cheptel. Cela se traduira par une réduction des exportations de bétail sur pied et par une augmentation significative des exportations de viande transformée.

Le projet de loi de ratification de l’ordonnance N°013/PT/2023 du 10 août 2023, portant dissolution de l’Abattoir Frigorifique de Farcha, s’inscrit dans le cadre d’un contrat de financement basé sur la cession d’actifs et la mise en place de garanties par l’État tchadien au bénéfice de LAHAM TCHAD. Ce contrat revêt une importance majeure pour le développement du secteur de l’élevage et de la viande au Tchad

Le Tchadanthropus-tribune avec Alwhida

668 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire