Par un communiqué de presse, la direction générale de la société CPL Transformation annonce à sa clientèle que la farine Yes est à nouveau disponible sur le marché. La société rouvre ses portes après la fermeture en juillet 2022 suite à la mise en cause de la qualité de certains de ses produits.

L’affaire de la farine Yes a fait grand bruit en juillet 2022. Des documents d’analyses attribués au Centre de contrôle de qualité des denrées alimentaires (CECOQDA), avaient circulé dans les réseaux sociaux soulignant que la faine contiendrait des substances cancérigènes.

Après plusieurs polémiques, le gouvernement s’est saisi de l’affaire et a fermé l’usine de production de la farine Yes et interdit la commercialisation dudit produit.

Mais, la mesure gouvernementale souligne toutefois que – cette mesure conservatoire est prise en attendant les résultats de la contre-expertise diligentée par les “services compétents”.

Selon le communiqué de presse de la société, une contre-expertise, diligentée par des experts venus de l’étranger à la demande de la primature, a révélé que la pratique de l’usine CPL répond aux normes acceptables et que les aflatoxines ne sont pas générées à l’usine de transformation, mais proviennent plutôt du circuit d’approvisionnement en maïs.

« Les résultats de l’analyse des experts internationaux ont prouvé que le système de nettoyage des grains de l’usine permet de diminuer efficacement les taux d’aflatoxines. Ainsi, il y a eu une diminution de 78% des taux d’aflatoxines du maïs brut au grain nettoyé et les silos de l’usine parviennent à conserver les grains dans des bonnes conditions, et ce, malgré une forte saison pluvieuse avec des humidités relatives ambiantes autour de 80%, les grains du silo restent à une teneur en eau conforme de 8% m/m. La présence des aflatoxines dans les grains, selon les experts, est un problème qui va au-delà du seul cadre de l’usine CPL et une enquête au niveau national permettrait de déterminer l’ampleur de ce problème » peut-on lire dans le communiqué de la société.

 

En poursuivant, le communiqué mentionne que – « quelques recommandations relatives à l’hygiène et à la sécurité alimentaire ont été faites par les experts. La CPL les a mises en œuvre, sous l’étroite surveillance du Ministère du Commerce et de l’Industrie et du Centre de Contrôle de Qualité des Denrées Alimentaires (CECOQDA).  En fin, le Ministère de Commerce a donné l’autorisation de remettre les produits de marque YES sur le marché. »

 

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

2320 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire