Dans le souci de rendre le prix du sac de ciment à la portée de tous, le ministre de l’Industrie et du commerce, Ahmat Abdelkerim Ahmat a eu une rencontre le 21 mars 2024 avec les représentants des syndicats des quincaillers du Tchad, ainsi que les dirigeants des cimenteries.

Le mobile principal de la tenue de cette rencontre est de chercher les voies et moyens pour contrer l’importation de ciment qui entrave la croissance des industries nationales.

Le Ciment de l’Afrique (CIMAF) est l’usine de production de ciment au Tchad. Son directeur général, Hicham Mifdal, présent à cette réunion, a rassuré les opérateurs économiques que l’usine dispose d’une capacité de production substantielle, lui permettant de répondre efficacement à la demande croissante sur le marché.

Le Secrétaire général du ministère de l’Industrie et de commerce, Tahir Mourno Adam, s’est engagé à réglementer la distribution des ciments fabriqués au Tchad, garantissant ainsi une juste répartition sur le territoire. Le président du syndicat des quincaillers, Chérif Ali Saleh, quant à lui a évoqué les prix du ciment local. Sur ce point, une autre réunion sera statuée sur le sujet.

Le Tchadanthropus-tribune avec Ndjampost

375 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire