L’objectif est de féliciter tous les agents pour le rôle qu’ils ont joué lors de l’élection présidentielle du 6 mai dernier, et également de prendre contact avec l’ensemble du personnel. Le respect de la hiérarchie, la collaboration franche entre les agents sont, entre autres souhaités. La verticalité doit s’imposer au sein des agents, affirme le ministre. « J’ai besoin des décisions » insiste-t-il.

Boukar Michel rappelle qu’en tant que technicien, il faut diversifier les choses. « On doit améliorer les conditions de vie des travailleurs. Le déficit d’information ou de dialogue entraîne de problème et ce, à cause souvent des déficits des réunions ». Pour cela, instruis Boukar Michel, il faut organiser des réunions de direction et de service. Une bonne réunion dure tout au plus dix minutes, ajoute-t-il. Il a mis un accent sur l’organisation des recyclages des agents.

La création d’une école de journalisme est nécessaire. Cependant, comment faire et quelles sont les filières à enseigner, sont autant de questionnement. La gestion du parc automobile doit faire l’objet d’un sérieux travail. La diversité culturelle et notre façon de vivre doit attirer l’attention du public.

« Redynamiser l’ATPE, nécessite davantage un engagement pour lancer cette agence à l’exemple de « Cameroon Tribune ». Dans les rues, on n’aperçoit pas le journal. C’est mon crédo de rendre l’agence très visible. L’ONAMA est trop pléthorique mais est-elle efficace ? Soyons ensemble, décidons ensemble pour aller loin. Les syndicats sont des partenaires pour l’amélioration des conditions de travail. Je déteste certaines pratiques et je suis toujours du côté des pauvres. Les syndicats doivent jouer un rôle positif. Les médias privés doivent également faire l’objet de notre initiative de partenariat ».

Tchadanthropus-Tribune avec ATPE

293 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire