C’est avec une grande tristesse que nous apprenons le décès de notre frère et ami, le colonel Tchatcho Ahmat, Il a été assassiné au cours des affrontements entre les belligérants du Sud Soudan en ce début de mois de janvier 2014. Le colonel Tchatcho notre camarade, était engagé dans la défense des populations de la zone frontalière entre le Soudan du Sud, le Darfour,  la République Centrafricaine et le Tchad. Des populations maltraitées depuis toujours par les régimes de la région, notamment par la SPLA. Mais cette région avait surtout été déstabilisée par les actes d’Idriss Deby Itno.


Cette perte de notre compagnon Tchatcho est irréparable.  Homme irréprochable,  honnête,  d’une grande compétence tant au niveau militaire qu’intellectuel,  il espérait établir la démocratie au Tchad. Leader du Front Panafricain Révolutionnaire, il a été d’une grande utilité dans la résistance à l’Est et il a enfin efficacement contribué à renverser le dictateur Bozizé. Sa présence en centre Afrique empêchait Deby de dormir.


Il travaillait à la reconstitution d’une opposition tchadienne saine, crédible et unie, il gardait des liens forts avec tous les opposants. Ce n’est qu’au moment où il a constaté que Djotodia devenait un home lige de Deby qu’il a quitté la RCA.


Ce crime odieux ne restera pas impuni.  Justice sera faite. Dans cette période de deuil, nos pensées vont à sa famille à qui nous transmettons toutes nos condoléances.


Nous espérons sans trop y croire qu’Idriss Deby Itno autorisera l’inhumation du Colonel Tchatcho Ahmat Adamo dans son Guéra natal qu’il aimait tant.


Nous pleurerons toujours notre frère, et si un jour la démocratie s’installe au Tchad, nous saurons tous que notre ami Tchatcho en aura été un grand artisan.


Aboulanwar Djarma
Baba Laddé
Djibrine Assali

170 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article