Cela fait maintenant plus de deux semaines qu’Idriss Deby Itno se fait inopportunément remarqué par d’ahurissantes et criminelles gesticulations.

Des députés à l’Assemblée nationale, des leaders de partis politiques et même des journalistes ont été arrêtés en vrac et sommairement incarcérés sans le moindre respect des règles de procédures ou des droits les plus élémentaires.

 

Dans ce climat de terreur diffuse et de suspicion ambiante, personne ne se sent aujourd’hui en sécurité au Tchad, une terrifiante épée de Damoclès pendant au dessus de la tête de tous et chacun des tchadiens vivant tant à l’intérieur qu’à l’étranger.


              

259 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article