La population de la sous-préfecture de Miski dans la région du Tibesti, longtemps envahie par les orpailleurs de tout bord et de toutes nationalités, harcelée aussi par l’armée qui protège les sociétés d’orpaillage appartenant à la famille de M. Deby Itno.

La population a demandé tout simplement la régulation de l’orpaillage dans la région pour préserver la nature et protéger les palmeraies, les points d’eau et, les pâturages.Pour M.Deby et sa famille, cette demande est inacceptable.Il l´a rejettée et l´a considerée comme un affront à “l’autorité de l’Etat”. Au lieu d´examiner les problèmes de fond de cette situation préoccupante et trouver de solutions pacifiques M. Deby a intimé l´ordre à son l´armée clanique afin de faire taire toute voix discordante .Elle avait pris le controle de la localité puis s´était livrée à des actes de violences vis-à-vis de la population.Pour ne pas être massacrer,cette dernière s´était trouvée dans l´obligation de se défendre ; des heurts ont eclaté, suivi de morts de part et d´autre en majorité de civiles.

C´est ainsi que M.Deby et son clan gérent malheureusement les crises dans notre pays. Depuis lors, la bourgade de Miski est assiégée et toutes les garnisons militaires de la région du BET ont convergé pour bloquer toutes les issues de sorties de Miski vers l’extérieur.

L’ Union des Forces de la Résistance (UFR) condamne le blocus opéré contre la population civile de Miski, exige l’évacuation immédiate de cette force qui en réalité composée des orpailleurs déguisés.

L´UFR soutiens aussi les revendications justes et légitimes de la population locale et demande aux organisations internationales et de droit de l´Homme de faire pression sur M. Deby pour éviter le massacre de cette population civile.

 

Fait à Francfort le 02 Janvier 2018

Le Porte-Parole de l´UFR

Youssouf Hamid

1283 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article