Le Collectif pour un Tchad Libre (CTL) informe l’opinion nationale et internationale  qu’après avoir effectué,  une tournée à l’intérieur du pays pour l’installation de plusieurs bureaux à Abéché, Massaguet et Bongor, la délégation a profité de cette occasion pour  rencontrer les  populations et discuter avec elles.
 
Le Collectif a recueilli leurs doléances et compris leurs préoccupations.
Le CTL est rentré à N’Djamena dans la journée du mardi 11 septembre 2012 avec à la clé plusieurs preuves de la misère que les Tchadiens de l’intérieur du pays y vivent.
 
En outre, les membres du Collectif pour un Tchad Libre (CTL) ont décidé en Assemblée Générale (AG) de rappeler à tous les Tchadiens, qu’un soulèvement populaire dans tout le pays  est prévu, le vendredi 21, après la prière de 13 heure  et le dimanche 23 septembre 2012, après la messe, afin de faire tomber le régime corrompu d’Idriss Deby.
 
Le CTL lance un autre appel à l’endroit des Tchadiens de la diaspora de montrer leur solidarité et manifester  devant les représentations du Tchad à l’extérieur.
 
Le CTL tient pour responsable Idriss  Deby et son régime des conséquences qui adviendront  de cette manifestation pacifique, citoyenne et populaire.
 
Nous ne demandons aux forces armées tchadiennes de se démarquer de ce pouvoir qui n’aucune légitimité depuis 22 ans et qui s’est imposé contre la volonté populaire.
 
 
Aucun peuple ne peut supporter l’insupportable !
 

Soulevons-nous maintenant !

 
166 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article