« Nous nous dirigeons inéluctablement vers une mascarade électorale », CONAJEPDT.

La Coordination nationale des jeunes pour la paix et le développement au Tchad a fait un point de presse ce 3 octobre. L’évaluation des revendications faites auprès du gouvernement par rapport à l’évolution de la vie politique, sociale et économique du pays est au menu.

« Après l’évaluation de toutes nos doléances et revendications, nous sommes désolés d’annoncer à la jeunesse et aux femmes qu’aucune de nos revendications n’a été prise en compte par le gouvernement », déclare Djimias Bonaventure Ndormadjingar, secrétaire général de la coordination nationale des jeunes pour la paix et le développement au Tchad. Il ajoute que la population se trouve toujours plongée dans la misère et la jeunesse dans un chômage de masse.

La CONAJEPDT exprime par ailleurs son inquiétude sur la non-participation de certaines entités au processus électoral en cours. « Étant donné que nous sommes à moins de six mois des élections et que les partenaires stratégiques traditionnels de notre pays ne montrent pas leur volonté d’accompagner le processus électoral en cours, la question de la légitimité et de la crédibilité de ces élections sera posée », indique le SG. Parlant de ces élections à venir, la CONAJEDT assure qu’elle connait déjà les résultats avant la compétition, la seule inconnue qui reste pour le moment est la crédibilité des résultats, car dit-elle, « nous nous dirigeons inéluctablement vers une mascarade électorale ».

Selon la CONAJEPDT, les promesses faites par le gouvernement aux jeunes ne sont que des divertissements en prélude aux élections. Par conséquent, elle appelle les jeunes à ne pas céder à ce plan qui consiste à endormir davantage la population, la jeunesse surtout.

Enfin, le SG de la CONAJEDT exhorte le président de la République d’impliquer toutes les voix discordantes dans la consultation du forum national inclusif et pour conduire à bien le processus électoral en cours.

Tchadanthropus-tribune avec Tchadinfos.

274 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article