Dans un communiqué de presse signé par le ministre de la Communication, le gouvernement fait état de 22 morts (11 éleveurs et 11 agricultures), 34 blessés dont 26 éleveurs et 8 agricultures. Dans le conflit qui a opposé le 24 novembre dernier dans la sous-préfecture de Berem dans le département de la Kabbia province du Mayo Kebbi Est, des éleveurs aux agriculteurs.

Le communiqué de préciser que 66 personnes ont été arrêtées.

Tout en condamnant fermement ces affrontements meurtriers, le gouvernement informe qu’il est instauré un couvre-feu de 19 heures à 5 heures du matin dans la région.

#RÉACTION/Conflit agriculteurs, éleveurs :

L’Association TABITAL SOUKAAKOU IPOULAAKOU, Section du Tchad condamne avec énergie les conflits agriculteurs éleveurs qui détériorent dit-elle la cohabitation pacifique et le vivre ensemble entre les communautés et qui ne cessent de causer des dégâts humains et matériels dans le sud du pays

particulièrement dans le Mayo Kebbi Est.

CTDHH : Tout en condamnant elle aussi l’incident survenu le 24 novembre dernier à Berem, la CTDHH, Convention tchadienne de Défense des Droits de l’Homme estime dans un communiqué de presse que les conflits intercommunautaires sont entretenus par le pouvoir MPS par son incapacité à lutter contre l’impunité.

Tchadanthropus-tribune

441 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire