Dans un communiqué de presse, la CCCT condamne les conflits entre éleveurs et agriculteurs survenus à Deulmian et Béré dans le département de la Tandjilé Centre, province de la Tandjilé faisant d’énormes dégâts humains et matériels. La CCCT dénonce en outre la mauvaise gestion de ces conflits dans cette partie du pays .

Elle demande au gouvernement de prendre ses responsabilités en s’investissant expressément pour mettre fin de manière durable à ce conflit pour éviter tout débordement. Aussi la CCCT exige-t-elle le respect absolu du statut des chefs traditionnels de la province qui sont arrêtés lors des conflits et jetés en prison sans aucune forme de procédure.

Dans un communiqué de presse signé par la députée Achta Selgué Aguidi, sa première vice-présidente, le parti UDR/PSD, Union pour la Démocratie et la République parti Social-Démocrate constate avec regret que ce qui se passe présentement dans le département de la Tandjilé Centre notamment dans les localités de Béré et de Delbian entre les agriculteurs et éleveurs est un événement de trop qui sape les bases d’une cohabitation pacifique tant prônée par nos gouvernants. Le parti UDR/PSD déplorent la partialité des autorités administratives qui, selon le communiqué, incitent le caractère belliqueux des uns et la réaction de vengeance des autres.

Le communiqué de constater par ailleurs que les multiples tentatives de règlement pacifique de ces litiges par les comités investis à cet effet mais dépourvus de moyens adéquats se sont soldées par des échecs.

Face à cette situation qu’il qualifie de grave qui perdure et prend une ampleur inquiétante, le parti Union pour la Démocratie et la République parti Social-Démocrate UDR/PSD appelle le gouvernement à faire toute la lumière sur les causes de ces violences. Aussi lui demande t- elle d’appliquer rigoureusement le droit dans sa justesse au profit de tous les citoyens.

Tchadanthropus-tribune

372 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire