Depuis dimanche, un affrontement entre agriculteurs et éleveurs dans le canton Leo, département de la Kabbia, province du Mayo-Kebbi Est, a fait au moins 4 morts. Des maisons sont également brûlées et la tension est vive.

‘’La situation est confuse. Les gens sont en débandade’’, informe un confrère.’’ Il y a assez de forces de l’ordre qui sont déployées sur le terrain. Avec les inondations, les tensions naissent non seulement à Léo mais dans certaines parties de la Kabbia aussi. Mais Léo est le théâtre principal du conflit’’, ajoute-t-il.

Le chef de canton de Léo, joint par téléphone, décrit lui aussi une situation tendue. ‘’Hier et avant- hier, Il y a des arabes qui viennent du Mayo-Boneye. Ils viennent armés et sur des chevaux. Ils sont nombreux. Le problème s’aggrave de plus en plus. Je suis en brousse. Je vois des maisons qui brûlent’’, raconte-t-il. Le notable parle de 4 personnes tuées.

Contacté par Tchadinfos, le préfet de la Kabbia, Beramgoto Germain, dit ne pas, pour le moment, être en mesure de donner un bilan.’’ Les militaires sont sur le terrain. Ils ne sont pas encore rentrés donc je ne peux pas donner la situation exacte sur le terrain”.

Ce conflit est parti de la pénétration dans un champ d’un troupeau de bœufs. Au mois de juillet, des affrontements similaires dans le canton Leo avaient déjà fait au moins 3 morts.

Tchadanthropus-tribune avec Tchadinfos

1466 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire