11 morts dans des combats entre éleveurs et cultivateurs dans le Sud. Plus loin des zones quotidiennement héréditaire de cette frénésie.

11 personnes ont été tuées dans des combats entre éleveurs nomades et cultivateurs sédentaires dans le sud du Tchad, pays où ces conflits entre ces communautés dégénèrent souvent des violences meurtrières, a annoncé mercredi à l’AFP le gouverneur de la région.

Les animaux d’un éleveur ont dévasté un champ, ce qui a déclenché les hostilités lundi, a précisé le gouverneur du Moyen-Chari, Sahir Abbadi, dans un entretien téléphonique. Ces affrontements entre communautés avaient conduit le président Idriss Déby Itno à décréter l’état d’urgence le 18 août dans deux provinces de l’est. Reste à savoir si l’état prolongera l’état d’urgence sur tout l’étendue du territoire.

Tchadanthropus-tribune

1340 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article