C’est au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée au palais des Itno que la promulgation de cette nouvelle constitution taillée sur mesure a été faite annonce le site de la présidence de la république.

En parcourant la nouvelle constitution, on découvre que le futur vice-président n’est autre qu’un super ministre, sans aucune protection solide due à son rang. Il est justiciable comme tout le monde, et il n’a aucune marge de manœuvre sur les décisions suprêmes sans l’aval de son patron. En clair si Idriss Déby est en déplacement et qu’il y a des choses graves pour le pays, ce vice-président ne pourra même pas prendre une décision suprême. Idriss Déby s’est arrangé à ce que ce vice-président n’ait pas un appétit vorace qui puisse lui faire de l’ombre.

Pour le reste, tout est habillage des textes, qui ne garantissent rien d’extraordinaire pour le peuple tchadien. Aucune once d’alternance politique, aucun signe de réconciliation entre les fils du Tchad, aucun projet de société. Cette nouvelle constitution est taillée pour Idriss Déby et son régime dictatorial.

À Lire aussi : La Constitution du Tchad revisée PDF

La nouvelle loi fondamentale révisée et promulguée ce 14 décembre 2020 est l’émanation du 2e Forum National Inclusif tenu à N’Djamena du 29 octobre au 1er novembre 2020. Elle comporte 244 articles et subdivisée en 16 titres.

Tchadanthropus-tribune

1902 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire