La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme (C.T.D.D.H) informe l’opinion Nationale et Internationale que les familles des Colonels Kamis Dokone , Abakar Gaoui ,Abdoulaye 44 et Adil Ousmane sont sans nouvelles d’eux depuis les événements survenus en Avril 2006. Ces officiers supérieurs ont été enlevés aux lendemains de ces événements et aucune trace de leur existence n’a pu être décelée jusqu’à ce jour. La C.T.D.D.H demande à la justice tchadienne d’arrêter et de juger les auteurs de ces crimes : au cas contraire, elle se verra dans l’obligation de saisir les tribunaux africains ou internationaux en vue d’éclairer les familles des victimes sur leurs disparitions.

 
Fait à N’Djamena le 10 Novembre 2012

Le Secrétaire Général Mahamat nour Ahmed Ibedou

 
Adresse : NDJAMENA

Code postal : 1234 

239 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article