Le Tchad et l’Organisation Internationale de la Police criminelle ont signé ce jeudi 11 janvier  deux accords  dans le domaine sécuritaire.

Le premier accord, est axé sur les “Privilèges et Immunités” (P&I). Il établit un cadre juridique robuste pour l’OPIC-INTERPOL sur le sol tchadien. Ceci permettra à INTERPOL de déployer du personnel dans le pays pour des initiatives futures, renforçant ainsi la présence de l’organisation dans la région.

Le deuxième, un protocole d’accord portant sur le “Système d’Information policière au Tchad” (SIPT), représente une avancée majeure dans la modernisation des infrastructures sécuritaires du Tchad. Financé par l’Union européenne, le projet SIPT vise à transformer la collecte, la centralisation et l’échange d’informations policières à travers des méthodes électroniques avancées.

Lors de la cérémonie de signatue, Darrin Jones, Directeur exécutif des Partenariats et de la Planification d’INTERPOL, a exprimé sa gratitude envers le Tchad pour son engagement en faveur de la sécurité mondiale. Soulignant que le Tchad devient le vingtième pays à signer l’accord P&I, Jones a salué le rôle du pays dans la coopération policière internationale.

Le projet SIPT, après une phase initiale de 2016 à 2020, entre dans une nouvelle étape avec un financement spécifique de l’Union européenne dédié au Tchad. Il dotera le pays d’un Fichier automatisé d’empreintes digitales (FAED) et renforcera l’efficacité des services chargés de l’application de la loi.

 

Les autorités tchadiennes ont également démontré leur engagement par des actions concrètes, telles que la création du Centre de Recueil et d’Enregistrement de Données policières (CREDOP) et la mise en place du Comité national de pilotage du SIPT.

Dans ses remerciements, Darrin Jones a salué l’Union uuropéenne pour son soutien financier et son engagement continu dans la lutte contre la criminalité transnationale organisée et le terrorisme en Afrique.

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

 

868 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire