Les étudiants tchadiens retournés du Cameroun et confinés à l’école du centre de Koutéré, dans le département de Laramanaye, ont tenté de manifester ce jeudi après-midi. Ils ont été dispersés avec des gaz lacrymogènes.

Ils dénoncent les conditions dans lesquelles ils sont logés. C’est suite à un énième serpent qu’ils ont tué. Les étudiants en colère l’ont porté pour aller l’exposer aux forces de l’ordre postées devant l’entrée de l’école. Ces derniers les ont dispersé avec des gaz lacrymogène.

Ils sont près de 300 étudiants tchadiens de retour du Cameroun à être confinés pour 14 jours au sein de l’école de Koutéré, localité située dans la sous-préfecture de Laramanaye, province du Logone Oriental. La décision a été prise mercredi par les autorités.

Tchadanthropus-tribune avec Alwhida Info

948 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article