Dans le sillage de nos publications sur la corruption à Léré, nous publions encore une vidéo de corruption sur ce fléau qui gangrène l’administration du pays.

Les commerçants tchadiens qui empruntent la sortie frontière de Léré vers le Cameroun subissent plusieurs facteurs de corruptions qui les pénalisent dans leur travail.

Sur la vidéo que nous postons, on voit clairement un commerçant tendre de l’argent liquide à un agent. Notre correspondant explique qu’il s’agit de 20 000 FCFA qu’il faut payer pour faire sortir son camion avant de continuer vers le Cameroun. Est-ce que cet argent rentre dans les caisses de l’État ? Non, puisqu’aucun reçu n’est remis au commerçant, rien qui justifie la remise de cette somme. Cette fois-ci il s’agit de la police d’immigration de poste-frontière de Léré qui ponctionne cette somme.

Le régime prédateur du MPS doit chercher à annihiler cette gangrène qui saborde l’économie nationale. Les autorités du pays ne peuvent pas poser des actes forts parce qu’eux aussi trichent et volent le pays. À diverses échelles et catégories de voleurs, chacun vole et se protège, et de cette manière personne ne peut interpeler un agent délictueux.

Les Tchadiens doivent aspirer à un autre régime sérieux et travailleur pour ses citoyens.

Tchadanthropus-tribune

677 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire