20/03/207 : #TCHAD #Cotontchad : De sources concordantes, si près de 4 millions de personnes vivent de la culture du coton, tous les experts en la matière s’accordent à dire que la société Cotontchad tangue vers la faillite programmée. Malgré une réunion de haut niveau sur la problématique de la fixation du prix d’achat du coton graine et cession des intrants au tour du 1er ministre Caméléon Pahimi Padacké, rien ne va pour cette société jadis fleuron de l’économie nationale. La mauvaise gestion qui continue de gangrener la filière coton s’accentue. Des marchés pour certaines livraisons octroyés aux proches d’Idriss Déby sont faits de manière illicite, et cela malgré les soi-disant préoccupations des gouvernements successifs. Face à cette gabegie, les banques refusent de faire des prêts sachant les démarches des gestionnaires. Pourtant les responsables des secteurs publics et privés s’accordent à dire que cette crise à des conséquences énormes et négatives sur les producteurs et ceux qui vivent des produits dérivés. Si les banques refusent d’accompagner la filière coton lors de la prochaine campagne cotonnière, 4 millions de nos compatriotes subiront des conséquences dramatiques… À suivre.
La rédaction

799 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article