Une opération conjointe menée ce matin par la Direction Générale du Renseignement et des Investigations (DGRI) et l’Autorité de Régulation du Secteur Pétrolier Aval du Tchad (ARSAT) a mis à jour deux importants réseaux de fraudeurs de carburant au Tchad, a annoncé Hassan Adoum Younousmi, DGA de l’ARSAT.

 

L’un des réseaux était opérationnel à la station Al Wazna, située dans le quartier Diguel, tandis que le second opérait depuis un dépôt pétrolier clandestin, dissimulé dans une maison derrière la boulangerie « Pain Doré » à Amriguebé. Ces réseaux détournaient ensemble environ 150 000 litres de carburant par mois, l’équivalent de cinq citernes, au moyen d’un système souterrain complexe de fûts, qui étaient ensuite transportés vers d’autres destinations par des véhicules modifiés.

 

Le DGA de l’ARSAT a souligné que, malgré les avertissements et rappels répétés, les réseaux ont continué leurs activités illégales. La station Al Wazna a été immédiatement fermée et fera l’objet de poursuites judiciaires pour détournement de carburant

 

Cette découverte survient dans un contexte de pénurie artificielle de carburant au Tchad, exacerbée par des fraudes et des détournements destinés à alimenter les marchés des pays limitrophes. Les autorités ont affirmé que les opérations sont en cours pour démanteler d’autres réseaux similaires, dans le but de contrer cette crise énergétique croissante.

 

L’opération de ce matin marque une avancée significative dans la lutte contre le commerce illégal de carburant au Tchad, un fléau qui affecte l’économie du pays et sa stabilité sociale.

 

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

 

 

494 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire