Le directeur général de la gendarmerie nationale, coordonnateur du sous-comité défense et sécurité de Covid-19 pour la ville de N’Djamena appelle les populations à éviter les attroupements dans les places mortuaires, mariages et de respecter le port obligatoire des masques.

Au cours d’un point de presse, le directeur général de la Gendarmerie, le Général Djontan Marcel Hoinati constate avec regret qu’aujourd’hui, nonobstant les efforts du gouvernement, certains Tchadiens continuent par violer allègrement les mesures barrières ouvrant ainsi une voie à de nouvelles voies de contamination ces derniers jours.

À travers ce point de presse, le directeur général de la Gendarmerie le General Djontan Marcel Hoinati rappelle toute la population tchadienne au respect des mesures barrières qui sont dit-il nettement allégées. 

Ainsi donc les mesures de distanciation sociale dans les lieux de cultes et le lavage des mains ainsi que le port de masque sont obligatoires. Il appelle à la conscience de toutes les populations afin d’éviter les attroupements dans les places mortuaires, mariages et autres. Le transfert des dépouilles mortelles d’une localité à une autre est aussi interdit.

Juste après le point de presse, le DG de la Gendarmerie avec les autres membres de la commission sécurité et plusieurs gendarmes ont visité quelques agences de voyages pour les sensibiliser au respect des mesures barrières.

Il faut noter que sur 715 échantillons analysés, 2 cas confirmés à Ndjamena, zéro guérie, zéro décès. Il y a aujourd’hui 102 malades sous traitement dans les hôpitaux.

Tchadanthropus-tribune

204 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article