Malgré la sensibilisation du gouvernement et les diverses sorties des autorités sur les mesures barrières, la population ne suit pas les conseils concernant le Coronavirus. 

C’est ainsi que le coordonnateur adjoint de riposte sanitaire le docteur Allarangar Yakouidé avait insisté la semaine dernière sur le respect strict des mesures barrières pour lutter contre cette pandémie mondiale qui ne recule pas. 

« Je ne cesse de répéter ça. Le gouvernement a édicté des mesures barrières. Je pense que si nous voulons dompter cette épidémie, il faut qu’on applique avec toute la rigueur possible ces mesures barrières », a souligné Dr Allarangar Yakouidé.

Selon lui, « il faut que les gens puissent porter des masques, bien porter les masques. Quand les gens portent les masques, ils laissent le nez dehors, ce n’est pas porter des masques. Je pense que ce sont ces mesures qui vont vraiment nous aider à nous sortir de cette situation sinon on risque de propager la maladie encore plusieurs années. L’exemple qu’on donne souvent est celui du VIH/SIDA. Quand il est arrivé, c’était difficile. Tout le monde se disait comment on allait faire. Avec tout ce qui a été mis en place par le gouvernement, on arrive quand même à contrôler cette situation », a-t-il expliqué.

« Il faut que pour la Covid-19, à un moment donné, on arrive à contrôler cette situation pour nous permettre de continuer une vie normale. Parce que sinon on risque toujours d’être dans une situation d’inquiétude, cela ne va pas vraiment nous aider. On a besoin de remettre sur pied notre économie et la situation sociale du pays », a conclu Dr Allarangar Yakouidé.

Malgré les diverses sorties, des autorités du pays, du ministère de la Santé, et de diverses associations, certains nos compatriotes négligent cette pandémie en croyant que cela n’arrive qu’aux autres. Cette situation doit être prise au sérieux afin de respecter les mesures barrières, seule démarche capable de lutter efficacement contre le Coronavirus.

Tchadanthropus-tribune

283 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article