De sources dignes de foi, les producteurs ruraux déplorent le fait qu’ils soient écartés du fonds de solidarité de 100 milliards FCFA mis en place par l’état.

Dans son plaidoyer, le Conseil National de Concertation des Producteurs ruraux du Tchad CNCPRT indique que l’arrêt temporaire de travail, les dépenses de santé imprévues liées à la Covid-19 et la perturbation des canaux de distribution nationaux et internationaux des intrants et des extrants incitant les consommateurs aux achats compulsifs, le choc de la Covid-19 a impacté négativement les ménages des exploitants agricoles familiaux et leur niveau de pauvreté.

Brahim Wally, vice-président du CNCPRT plaide pour l’implication des organisations des exploitants familiaux qui regroupe plus de 80 % de tchadien vivant des activités agricoles et pastorales dans les actions d’information et de conscientisation sur les pandémies comme celle de la covid-19.

 

Tchadanthropus-tribune

103 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article