Après investigations et recoupements, les cas suggérés ce matin et relayés par certains confrères s’avèrent faux.

Selon une source proche auprès du gouverneur du Logone occidental Adago Yacouba, l’alerte fut donnée par un gendarme illettré en faction à l’aéroport de Moundou et le personnel de l’ASECNA qui ont confondu la situation. L’aéroport de Moundou n’a pas une antenne médicale capable de faire des analyses. Après vérification même ceux qui ont donné l’alerte reviennent sur leur parole, avançant que d’autres personnes les ont avertis. Le gouverneur de Moundou devrait faire un démenti dans l’heure pour rassurer la population de Moundou et celle du pays.

Aussitôt la nouvelle fut reprise sur la toile et nos compatriotes ont commencé par paniquer. Certains ont appelé la rédaction pour savoir si ces informations sont vraies ou fausses. Elles sont totalement fausses et à l’heure où nous publions cet article le cas de CORONAVIRUS au Tchad est officiellement néant, car il n’y a aucune information officielle capable de le confirmer.

Après examens médicaux, la personne d’origine algérienne et le tchadien qui est suspecté ne relèvent aucune fièvre et ne sont malades de rien.

Toutefois, pour avoir le cœur net, une équipe médicale fut dépêchée pour effectuer tous les tests appropriés sur le site de Badila et déterminer une prévention sur l’ensemble du personnel sur place. Aucune information officielle n’est disponible pour le moment sur ces cas à Moundou.

Par ailleurs, il ne sert à rien de diffuser des informations non avérées et officiellement exprimées, car par ce moment de grande panique à travers le monde, notre population pourrait être facilement déstabilisée dans son quotidien. Il faut laisser les spécialistes du domaine de la santé, les experts en la matière déterminer la situation générale ou individuelle de contamination et prendre les mesures nécessaires pour la quiétude de nos compatriotes.

Le civisme de chacun d’entre nous est essentiel à la santé globale de nos compatriotes, et prions Dieu tout puissant d’épargner notre peuple de CORONAVIRUS.

Tchadanthropus-tribune

1472 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article