La Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’Homme est scandalisée par les traitements inhumains, humiliants et dégradants subis par notre camarade Baradine Berdeï TARGUIO.

En effet, non content de l’avoir injustement condamné à 3 ans de prison ferme, le pouvoir MPS lors du déplacement des prisonniers d’Amsinéné à KLESSOUM, il avait été battu à mort par les militaires ; son état de santé s’est ainsi dégradé ; il souffre des maux de tête et son bras droit est déboîté.

La Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’Homme (CTDDH) rend le système Deby responsable de cette grave atteinte à son intégrité physique.

La CTDDH prend à témoin l’opinion nationale et internationale et rappelle que Baradine Berdeï est un défenseur des droits de l’Homme et à ce titre, il a droit à une protection internationale. Ces traitements cruels lui avaient été infligés simplement parce qu’il avait annoncé sur sa page que le président Deby était malade.

La Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’Homme estime que Baradine est un prisonnier d’opinion.

Fait à Ndjamena le 09 Mars 2021

Le comité Exécutif :

Le Trésorier Général : Hissein Deye

Le Secrétaire à l’encadrement et à la formation aux droits de l’homme : Abbas ALHASSAN  

Le Secrétaire Chargé des Relations Publiques et Programmes : Khalid Daoud 

Le Secrétaire Chargé des Relations Publiques et Programmes :  Awad Mahamat Awad

Le Chargé de documentation : Garba Ahmat Dogo

808 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire