La Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’Homme (CTDDH) estime que le 2eme forum dit inclusif est un autre folklore destiné à divertir les tchadiens et leur faire oublier ainsi le calvaire qu’ils sont en train de vivre depuis 1990.

Un pays à la traine dans toutes les statistiques et toujours aux lanternes rouges de presque tous les pays du monde en matière d’indice de développement humain. Un pays où il n’existe aucune politique d’emploi, Un pays ou tous les secteurs de développement sont en lambeaux, un pays où vivent une infime minorité de maitres et une écrasante majorité de serviteurs ; bref, un pays détruit dans ses fondements les plus importants par 30 ans de gouvernance scabreuse.

La CTDDH atteste qu’en ce moment, 90 % des tchadiens font à peine un repas par jour et végètent dans une misère programmée et indescriptible.

La CTDDH pense donc que dans des telles conditions, l’organisation d’un forum ayant coûté plus de trois milliards de francs relève tout simplement du sadisme le plus primaire.

La Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’Homme (CTDDH) informe le public que toute une armée constituée d’une écrasante majorité d’applaudisseurs chargés de faire passer les “décisions” de l’assemblée par “acclamation ” ont été déjà recrutés pour la circonstance.

Pour la CTDDH donc, participer à ce folklore du MPS signifierai inscrire son nom parmi les fossoyeurs de la république.
Cette énième forfaiture est simplement destinée à conforter un individu dans la perpétuation de son règne abjecte.

La CTDDH condamne donc la tenue de ce forum destiné une fois de plus à opprimer et enfoncer d’avantage le peuple tchadien dans la misère.

Fait à Ndjamena le 27 Octobre 2020

Pour le Comité Exécutif

Le Secrétaire à l’Encadrement et à la
Formation aux Droits de l’Homme

ABBAS ALHASSAN

288 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article