Le ministre du Développement touristique, de la Culture et de l’Artisanat, Abakar Rozzi Teguil, a présidé une réunion d’orientation générale ce lundi 3 juin 2024 au Palais des Arts et de la Culture. Cette rencontre a réuni les responsables des différentes institutions sous tutelle du ministère pour définir les lignes directrices de leur action commune.

Dès l’ouverture de la réunion, le ministre Abakar Rozzi Teguil a félicité le Président Mahamat Idriss Deby Itno pour son élection à la tête du pays, ainsi que pour la nomination d’Allah-Maye Halina en tant que Chef du gouvernement. Selon le ministre, la politique du tout premier gouvernement de la Ve République découle d’un programme politique ambitieux comprenant 12 chantiers et 100 actions.

Nous devons aborder notre mission avec cet esprit. La première orientation majeure est la descente sur le terrain. Nous devons quitter nos bureaux pour aller à la rencontre de nos concitoyens. Être proche de nos populations est essentiel pour comprendre leurs besoins, leurs défis et leurs aspirations”, a déclaré le ministre.

Pour Abakar Rozzi Teguil, cette réunion d’orientation est cruciale pour élaborer des politiques et des actions qui répondent véritablement aux réalités du terrain. “Je vous encourage tous à multiplier les visites et les échanges avec les acteurs locaux du tourisme, de la culture, de l’artisanat et des arts. Le Ministère du Développement Touristique, de la Culture et de l’Artisanat, avec ses différentes institutions sous tutelle, doit dès à présent se mobiliser pour mettre en œuvre minutieusement le projet de société du Chef de l’État, notamment le chantier n° 12 et ses 10 actions dédiées au tourisme, à la culture et à l’artisanat“, a-t-il souligné.

Ainsi, toutes les Directions générales du ministère et les institutions sous tutelle sont appelées à s’approprier le chantier n° 12 et les actions 90 à 100 du programme politique du Chef de l’État, et à s’engager résolument dans leur mise en œuvre. Selon le ministre, les ministères seront périodiquement évalués par le Chef de l’État sur la mise en œuvre de chaque action inscrite dans son programme. “Retenez que chaque Direction générale et institution sous tutelle seront également évaluées, et je veillerai personnellement à cet effet. C’est un contrat de performance avec des résultats concrets attendus qui nous lient désormais. Mon inspection générale, mon secrétariat général et mon cabinet effectueront une évaluation de performance et un suivi régulier“, a conclu Abakar Rozzi Teguil.

300 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire